Garçon ou fille ? SURPRISE !

Garçon ou fille ? SURPRISE !

  • Chéri tu veux connaître le sexe de bébé ?
  • Bien sûr !
  • Cool on est d’accord sur ce point !

 

A la première écho :

 

Futur papa : Docteur vous savez s’il s’agit d’une fille ou d’un garçon ?

L’échographe : J’ai une idée mais je ne préfère pas me prononcer pour le moment car au premier trimestre, la marge d’erreur est trop élevée.

 

 

Quelques jours plus tard …

 

 

Futur papa s’approche très fier de sa nouvelle idée :

 

  • Chérie j’ai changé d’avis …
  • À propos de quoi ? je suis déjà enceinte, trop tard pour rebrousser chemin ! :p
  • Je ne veux plus connaître le sexe de l’enfant, je veux la surprise !

 

Aïe …

 

Pour moi il était plutôt évident de demander le sexe de l’enfant.

Pas tellement pour décider de la couleur de la chambre ou de celle des premiers vêtements, pas non plus parce que j’ai une préférence pour l’un ou l’autre, juste parce que j’avais besoin de me figurer bébé, de pouvoir l’imaginer, de rendre cette grossesse encore plus concrète.

 

A l’échographie du second semestre, le secret est en général levé, sauf si votre boutchou est un petit coquin et qu’il se place de telle façon à prolonger le suspens …

L’échographe découvre le premier si Monsieur le spermatozoïde vainqueur a donné le chromosome X ou Y (respectivement une fille ou un garçon).

 

Dans notre cas dés le début de la consultation nous l’avons averti de notre souhait d’ignorer jusqu’au dernier moment de quoi il s’agissait. Il a respecté ce choix et malheureusement pour moi ne l’a oublié ni au cours de cette consultation ni à la suivante !

 

Il est vrai que j’aurais pu demander le sexe et le garder pour moi, mais franchement je n’y serai pas parvenue …

Et qu’aurais je dit aux personnes qui m’entourent ?

 

« Je connais le sexe de bébé mais je veux pas vous le dire parce que futur papa veut la surprise »,

 

J’aurais été harcelée par famille et amies et aurait très certainement fini par cracher le morceau.

 

 

C’est ainsi que pour respecter la volonté de futur papa relou, j’ai passé 9 mois à interroger directement bébé :

 

« T’es une fille ou un garçon ? Tape une fois si t’es une fille et deux fois si tu es un garçon »

 

Bébé coquin n’a pas voulu me révéler le secret sur ordre de son géniteur.

 

Pour moi c’était assez dingue d’avoir la possibilité de savoir et de choisir d’ignorer, j’ai découvert que comme nous, 3 couples sur 10 préfèrent préserver le mystère jusqu’au jour J. Plus que ce que j’aurais imaginé !

 

Il paraît que le découvrir le jour de l’accouchement apporte une magie supplémentaire au moment. Me concernant, avoir mon bébé pour la première fois dans les bras, était le moment le plus fantastique de ma vie. Le fait qu’il s’agisse d’une fille ou d’un garçon n’avait alors aucune importance…

 

Mais avec du recul je crois que le choix de futur papa était intéressant.

 

Pour commencer, mon mari souhaitait très fort avoir un garçon. Si le jour J, on avait découvert qu’il s’agissait d’une petite fille, cela n’aurait eu aucune importance. On est tellement heureux de ce qui nous arrive que l’on oublie vite ce type de considération. Au contraire, s’il avait appris durant la grossesse que le sexe de l’enfant n’était pas celui qu’il espérait, cela aurait pu générer des sentiments négatifs que je n’aurais pas compris même s’ils avaient été très temporaires.

 

Ensuite, peut être qu’effectivement la motivation de connaître ENFIN le sexe de l’enfant est utile, le jour J, au moment où l’on doit pousser régulièrement puis fournir un dernier effort …

 

En tout cas, ignorer le sexe de l’enfant, c’est drôle pour une chose … les autres …

 

D’abord, vous les agacez à un point que vous ne pouvez même pas soupçonner en ne souhaitant pas connaître le sexe de l’enfant (c’est très amusant !).

Ils vont presque vous ordonner de le demander pour satisfaire leur propre curiosité. Par la suite, l’entourage attend le grand jour aussi impatiemment que vous…

 

Pour finir, ma préférée, les pronostics ! Les proches se transforment en sorciers devins !

 

Dans 98 % des cas j’ai eu le droit à :

 

« Moi, je te le dis tu attends une fille ! »

 

Il fallait donc en conclure :

 

  1. tu es moche
  2. tu as un ventre énorme et étalé
  3. tu as des hanches d’éléphant
  4. tu manges trop de sucré

 

Et quand au final il s’avère qu’il s’agissait d’un garçon on se demande franchement à quoi on ressemblera le jour où ce sera une fille (#Moi Moche et BALEINE)

 

 

 

Share This Post

1 Comment

  1. maman nougatine - 1 septembre 2015

    En effet, les pronostics sont souvent très drôles! Nous avions choisi de connaitre le sexe de notre bibou durant la grossesse sans le révéler à notre entourage, c’était notre petit secret de couple que nous avions réussi à garder jusqu’à la naissance. Les gens autour de nous m’amusaient beaucoup « oh vu comment tu le portes, c’est sûr, ce sera un garçon! » (ah si tu savais…).
    Choisir de découvrir le sexe le jour de la naissance doit effectivement la rendre encore plus magique!

Contactez-Moi !